Le festival - Balkan Trafik

Le festival

Trafik de quoi?

Notre festival multi-artistique se définit comme une plateforme de diplomatie culturelle.

Balkan Trafik c’est la rencontre entre les créatifs des pays de l’Europe du sud-est et de Bruxelles en tant que Capitale européenne multiculturelle.

Détournons nos regards vers l’innovation artistique qui émane des artistes de Tirana, Skopje, Bucarest & Timisoara, Belgrade, Pristina, Sofia, Sarajevo, Zagreb, Podgorica, Athènes ou encore Istanbul. C’est une énergie créative encore inexploitée qui est à découvrir. Pour nous.

Le mot « Trafik » du nom du festival peut en faire réfléchir plus d’un. Nous souhaitions en effet créer un questionnement sur ce nom, pour certains étonnant étant donné que ces pays sont stigmatisés par la traite des êtres humains, le trafic d’armes, etc. Quel plaisir de chambouler les idées préconçues, de pousser à la réflexion, ne fût-ce qu’en citant le nom du festival !

Le travail de 1001 valises ; via son festival phare « Balkan Trafik « est effectivement un trafic, un trafic de cultures et d’expériences offrant des clefs pour l’intégration, la communication, le partage et l’ouverture vers l’autre.

Les Balkans c’est du patrimoine UNESCO, ce sont des bijoux comme l’iso-polyphonie albanaise, c’est de l’émotion avec les rhapsodes du Kosovo, c’est la beauté des chants bulgares, c’est les légendaires blues des Balkans, le Rembetiko du Pyrée et le sevdah de Sarajevo. Mais aujourd’hui, les artistes des pays de l’Europe du sud-est, c’est aussi les monstres du jazz comme Vasil Hadzimanov, c’est le hip hop décalé des Stereo Banana, c’est la voix rock au timbre unique de Nele Karajlić, c’est le groove de NAKED, les œuvres contemporaines de Shqipe Kamberi, les grafs de BOZKO ou encore ce documentaire multi-primé « Honeyland »…