L’univers Balkan Trafik

Une série d’animations et d’activités vous plongeront au cœur d’une inestimable diversité culturelle et d’une expérience globale qui font la spécificité du festival.

 

Balkan Bazaar

Outre notre traditionnel Giant Horo qui se tiendra le dimanche sur la Grand-Place de Bruxelles, en guise de clôture du festival, d’autres activités gratuites auront lieu pendant le festival.

Espace associatif

Créé en 2011, le Balkan Bazaar rassemblait une dizaine d’associations dans une même salle avec une décoration toute particulière imitant les échoppes des anciens bazaars.
Depuis lors, le Balkan Bazaar s’est transformé et est devenu un espace gratuit et accessible à tous. Le décor a changé mais le Balkan Bazaar reste un lieu convivial d’échanges!

Vino Zirkus

Le bar à spécialités vinicoles deviendra un des points névralgiques du festival, un lieu d’animation et d’improvisation musicale de nos artistes. Chaque année, c’est une tradition: des musiciens de divers groupes de scènes se réunissent, se lancent dans des rencontres musicales improvisées, et jouent toute la nuit.

Gastronomie

Le patrimoine gastronomique des Balkans est exceptionnellement riche: produits authentiques, pratiques culinaires marquées par tous les apports culturels qui ont traversé la région. Les Balkans sont une véritable « autoroute de la nourriture ». Ici, les produits et les traditions gastronomiques ont voyagé plus que partout ailleurs, en se métissant le long du chemin, pour arriver jusqu’au Maghreb ou en Inde.

Les communautés sont omniprésentes dans l’offre gastronomique de Balkan Trafik. Cette année, les gastronomies serbo-croate et rom seront mises à l’honneur!

Street Art

Le Festival Balkan Trafik! invite des artistes graffeurs de la région des Balkans à s’exprimer sur les murs de la capitale. La nouvelle génération urbaine des Balkans est en pleine ébullition intellectuelle, sociale, culturelle et esthétique, donnant naissance à une myriade d’identités et de représentations collectives.

Quatre fresques murales ont déjà créés par des artistes de Bulgarie, Bosnie-Herzégovine, Serbie et Croatie existent déjà en plein centre de Bruxelles. Cette année, c’est un.e artiste albanais.e qui sera mis à l’honneur.

Avec le soutien de la Ville de Bruxelles (Echevinat de la Culture) dans le cadre de son PARCOURS STREET ART.

Expositions

“Sicanje” Tatouages traditionnels bosniaques

A la demande de Balkan Trafik, trois artistes de Bosnie-Herzégovine dévoilent une vieille tradition de Bosnie-Herzégovine à travers une série de photos.

«Sicanje», «bocanje» ou «križićanje» sont des mots locaux utilisés pour décrire le tatouage traditionnel bosniaque.

Il s’agissait de la vieille tradition slave qui, plus tard, à l’époque de l’empire ottoman en Bosnie, a acquis des caractéristiques symboliques catholiques comme moyen de protéger l’héritage catholique. Les photos ont été prises dans la municipalité de Prozor-Rama, où vivent encore un grand nombre de vieilles femmes traditionnellement tatouées. Elles ont tous été photographiées en costumes traditionnels et avec des outils traditionnels de leur région.

Documentaires

Ce projet de 10 épisodes de 27 minutes est né de la passion du créateur et producteur du festival Balkan Trafik, Nicolas Wieërs, pour la Culture, l’aventure et les gens, et leur mentalité si proche et pourtant tellement différentes, de la région des Balkans.  Balkan What! parcourra la région des Balkans occidentaux, ces Balkans qui ne sont pas encore intégrés à l’Europe bien qu’à ses frontières, en découvrant des endroits moins connus et en explorant leurs cultures et spécificités.

Plus d’info et teasers: https://www.balkantrafik.com/documentary-kosovo

 

 

Débats digitaux

Par l’utilisation des technologies les plus avancées, le festival Balkan Trafik devient une place virtuelle reliant Bruxelles aux Balkans et permettant aux gens de discuter sans frontières et d’échanger des opinions sur les sujets importants qui relient Bruxelles aux Balkans. Bruxelles à travers Balkan Trafik! deviendra le carrefour de ces échanges. Le but de ce travail est de promouvoir la richesse de l’interculturalité européenne.

Des débats réunissant des militants de Bruxelles et des villes des Balkans autour de questions environnementales et sociales.