Ansamblul Etnofolcloric Plăieșii

MOLDAVIE

Le 15 janvier 1989, le chorégraphe et folkloriste Nicolae Gribincea fonde le premier groupe ethnofolklorique de garçons, ainsi que le lycée théorique franco-roumain « Gheorghe Asachi », qu’il appelle « Stejăreii ».
Il a commencé avec les enfants, convaincu qu’il doit les éduquer dès le plus jeune âge, pour planter leur amour du folklore afin qu’il porte ses fruits par la suite. Ainsi ont grandi plusieurs nouvelles générations de « Stejăreii ».
En 1999, l’ensemble a changé son nom en « Plăieșii » et a travaillé au Palais national pour la création d’enfants et d’adolescents à Chisinau. Un tel groupe vocal composé uniquement d’hommes était une nécessité dans la rédion de Bessarabie. Depuis 2015, les habitants de Plăieșii sont devenus la carte de visite du service culturel de la municipalité de Chisinau.

Le répertoire de l’ensemble se compose de folklore authentique, de chants et de danses d’hommes propres à la région de la Bessarabie.Par son activité artistique, l’ensemble contribue à la conservation et à la valorisation du patrimoine culturel immatériel.

Une partie considérable du répertoire de Plăieșii est le chant des hommes qui, en décembre 2013, est devenu une partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Il s’agissait du premier élément du patrimoine culturel de la région de la Bessarabie protégée par l’UNESCO, à laquelle l’Ensemble ethnofolklorique de Plăieșii a apporté une contribution considérable.

L’ensemble ethnofolklorique « Plăieșii » est lauréat de plusieurs fêtes de quartier, municipales et républicaines. Il a évolué avec succès à l’étranger notamment à Moscou, Bucarest, Milan, Cernăuți, Vilnius, Padoue, Bologne, Madrid ou encore Londres.