“Sicanje” Tatouages Traditionnels Bosniaques

A la demande de Balkan Trafik, trois artistes de Bosnie-Herzégovine, Boris Lalić, Mladen Topić et Zoran Stojanović, passionnés de photographie et d’écriture, dévoilent une vieille tradition de Bosnie-Herzégovine à travers une série de photos.

«Sicanje», «bocanje» ou «križićanje» sontdes mots locaux utilisés pour décrire le tatouage traditionnel bosniaque. Il s’agissait de la vieille tradition slave qui, plus tard, à l’époque de l’empire ottoman en Bosnie, a acquis des caractéristiques symboliques catholiques comme moyen de protéger l’héritage catholique.

Les photos ont été prises dans la municipalité de Prozor-Rama, où vivent encore un grand nombre de vieilles femmes traditionnellement tatouées. Elles ont tous été photographiées en costumes traditionnels et avec des outils traditionnels de leur région.