Nous suivre Facebook Nous suivre Twitter Nous suivre Twitter

ARTISTES

Fanfare Ciocărlia (21.04 | 00h00)

Roumanie La Fanfare Ciocărlia (littéralement : le chant de l’alouette) a été fondée par Henry Ernst, qui a découvert en 1996 le brassband de Zece Prajini, un petit village roumain retiré. Après avoir retenu une douzaine de ses musiciens, l’amateur allemand de musiques du monde organisa une première tournée dans son pays, qui fut couronnée de succès. Depuis, la fanfare s’est étoffée et compte 24 musiciens qui se produisent dans le monde entier, maintenant plus vivante que jamais la tradition héritée de leurs aïeux et l’esprit authentique de la musique tzigane. La vitesse vertigineuse de ses interprétations, les changements de rythme dont elle est capable et les sonorités de ses cuivres distinguent cette fanfare de toutes les autres. Faisant résonner les grooves des Balkans depuis plus de 20 ans, elle se sent aussi à l’aise dans le répertoire tzigane que dans les chants populaires roumains, les standards du jazz, le rock ou le funk. Pour célébrer cet anniversaire qui marque un premier milestone, elle a sorti un nouveau CD intitulé « Onwards to Mars » et couronné « meilleur album européen sorti en 2017 » par les Songlines Music Awards. La Fanfare Ciocărlia y explore le folklore roumain mais aussi les musiques contemporaines des Balkans, et y noue des collaborations exceptionnelles, comme avec Puerto Candelaria, l’un des meilleurs groupes colombiens de cumbia.

URBAN CHAPTER (20.04 | 20h & 22h30)

La nouvelle génération urbaine des Balkans est en pleine ébullition intellectuelle, sociale, culturelle et esthétique, donnant naissance à une myriade d’identités et de représentations collectives. La révolution des couleurs à Skopje, l’élan démocratique porté dans la rue par les étudiants serbes, la réaction à la crise grecque ou l’affirmation d’une identité moderne à Priština en sont des exemples criants. The Urban Chapter rassemble ainsi une vingtaine d’artistes urbains des Balkans et de Belgique aux styles et aux expériences variés, pour une création unique clôturant une résidence artistique. Ce grand concert mêlant rythmes & lyrics, slam, beatbox et rap vous fera découvrir les richesses insoupçonnées de ces porte-paroles d’une génération en pleine mutation.  

Allez vers URBAN CHAPTER

Amsterdam Klezmer Band & Söndörgő (21.04 | 22h30)

Pays-Bas/Hongrie SZIKRA est une collaboration stupéfiante entre l’Amsterdam Klezmer Band des Pays-Bas et le groupe Söndörgő de Hongrie, donnant naissance à un ensemble dont l’ampleur, la qualité sonore et le charisme scénique sont exceptionnels. La formation amstellodamoise s’est forgée une solide réputation internationale pour ses interprétations mêlant tradition klezmer ou gypsy et musique de danses modernes. Sa fusion avec le groupe hongrois Söndörgö, qui a revitalisé la musique traditionnelle des Balkans et fait merveille avec ses instruments à cordes acoustiques, s’est imposée, comme une évidence. Le résultat époustouflant a été immortalisé sur CD, que vous avez la chance de pouvoir découvrir en live grâce à Balkan Trafik! Un spectacle que vous n’oublierez pas…

Candan Erçetin (19.04 | 20h)

Turquie Pour ouvrir cette nouvelle édition de Balkan Trafik!, la chanteuse turque d’origine albanaise Candan Erçetin propose un concert de musique de Turquie et des Balkans. Cette figure francophile légendaire de la scène turque fit ses débuts avec le groupe Klips ve Onlar, en représentant son pays en 1986, au Concours Eurovision de la chanson. Diplômée en chant classique du Conservatoire d’Istanbul, elle devient rapidement une personnalité familière des foyers turcs en animant des émissions à la télévision et à la radio. Lorsqu’en 1995 sort son premier album Hazırım (Je suis prête), composé de chansons venues de Thrace et de Macédoine, elle se retrouve en tête des charts. Au fil des années, elle collectionne les succès et les prix, dont deux Awards décernés par MCM saluant ses clips. Multipliant les collaborations pour le petit écran, elle devient professeure à l’université de Galatasaray en 2009 et s’associe plus étroitement à la production cinématographique internationale. Après plus de 20 ans de carrière, elle s’est définitivement imposée dans le monde comme l’une des meilleures interprètes des chansons des Balkans, accompagnées d’arrangements historiques ou de sonorités contemporaines.

Savína Yannátou & Primavera en Salonico (21.04 | 19h30)

Grèce Ayant étudié dans son pays et à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, la chanteuse grecque Savina Yannatou se passionne pour le chant traditionnel et fonde, avec des musiciens de Salonique, le groupe Primavera en Salonico. Ils ont enregistré ensemble 8 CD pour le label ECM et se sont produits aux quatre coins du monde. Savina Yannatou a également composé ses propres chansons et compte une discographie de 21 albums. Elle a notamment collaboré avec le bassiste Barry Guy, le percussionniste Baby Sommer ou l’ensemble canadien Constantinople, et travaille avec des orchestres réputés et des compositeurs grecs. Accompagnée d’un groupe de musiciens exceptionnels, elle interprète des chants traditionnels de Salonique, surnommée la Jérusalem des Balkans, siège de multiples communautés grecque, juive, turque, bulgare, serbe, arménienne ou pontique. Prenant d’anciennes chansons pour point de départ, ils restituent à travers un voyage musical itinérant l’esprit de chaque communauté, grâce aux arrangements exceptionnels de Kostas Vomvolos.

Džambo Aguševi Orchestra (20.04 | 23h)

Ancienne République yougoslave de Macédoine L’orchestre de Džambo Aguševi est sans doute le meilleur de Macédoine. Il ne doit ni sa notoriété ni son talent au hasard. Issu d’une famille de musiciens, Džambo est un surdoué de la trompette. Ayant rejoint l’orchestre de son oncle Koco à l’âge de 11 ans, il enregistre la même année son premier CD ! Remportant tous les concours de musique importants, y compris le prestigieux Festival de Guča, en Serbie, réunissant les meilleurs musiciens des Balkans, Džambo se fit rapidement un prénom à la tête de sa propre fanfare. Ayant gagné également avec elle tous les prix imaginables, on le pria même de ne plus se présenter aux concours internationaux pour laisser leur chance aux autres musiciens ! Il est à présent suivi par un large public dans les   Balkans,   ainsi   que   dans   d’autres   pays,   où sa   popularité   est   en   constante progression. Il est fréquemment invité   en Turquie, où il a mène déjà une brillante carrière depuis plusieurs années et a notamment joué en Australie, aux États-Unis, au Mexique, ainsi que dans toute l’Europe.

Eda Zari & Byzantine Project (20.04 | 20h)

Albanie Née en Albanie, Eda Zari a grandi dans une famille de musiciens, baignant dans la musique de la Famille Lela dè Përmet, l’un des ensembles de musique albanaise traditionnelle les plus réputés du monde. Dès son plus jeune âge, elle se familiarise avec le fameux bourdon « iso » (chants à l’unisson) et les improvisations instrumentales polyphoniques et modales « kaba » (puissantes), caractéristiques de la musique polyphonique albanaise ancestrale. Sa formation de chanteuse d’opéra lui permet d’en restituer à travers des interprétations contemporaines toute l’amplitude émotionnelle. Dans son dernier album, elle met sa technique impressionnante au service de la musique byzantine, empreinte d’une profonde spiritualité. Eda Zari et ses formidables musiciens vous emportent dans une odyssée à travers les cultures et l’histoire, de la splendeur de Byzance aux vastes espaces des Balkans. Un projet qu’elle a enregistré avec l’immense trompettiste Ibrahim Maalouf.

From East to East (21.04 | 22h15 & 01h30)

Pologne Fondé par l’auteur-compositeur et pianiste polonais Yaroslav Gawryluk, l’ensemble From East to East interprète de la musique d’Europe de l’Est, mêlant traditions gipsy, klezmer ou encore turque pour créer un son absolument unique. Il transporte son public au cœur de l’univers des Balkans à travers des œuvres vocales et instrumentales ou des danses autour de l’accordéon, du violon, de la clarinette, de la guitare classique, de la contrebasse et de percussions. Réputés pour leur soucis du détail, les membres du groupe vous font vivre une expérience musicale à la passion communicative et riche de sa diversité. Des chansons aux rythmes entraînants aux œuvres les plus émouvantes, l’ensemble From East to East vous invite à vous immerger dans une atmosphère dont il a seul le secret.

KUKERI GROUP (20.04 | 20h45, 00h & 21.04 | 18h, 22h, 23h35 & 01h30)

Bulgarie Les Kukeri réunissent de 30 à 50 artistes âgés de 8 à 60 ans, originaires du village bulgare de Rakovsky. Ils interprètent la Cérémonie du pardon, une tradition printanière de Bulgarie appartenant au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Les jeunes y demandent pardon aux aînés, qui le leur accordent en répondant : « Vous êtes pardonnés par moi et par Dieu ». La tradition inclut également des rituels liés à la nourriture, exigeant des participants de manger à 12 reprises parce que le jour suivant la cérémonie est celui du jeune de Pâques. La représentation de cette fête folklorique est reconstituée sous une forme de pièce mettant en scène quelques personnages et de nombreuses danses magiques. Ils portent plus de 22 masques impressionnants de 2 à 2 mètres 50, et des costumes éblouissants pouvant atteindre 4 mètres. Selon la tradition, les Kukeri passent de village en village afin d’en chasser les mauvais esprits et de garantir santé, richesse et abondance des récoltes. Les Kukeri ont remporté de nombreux prix, dont celui de Surva, le Festival international de Kukeri à Pernik (Bulgarie). Ne manquez pas l’occasion unique d’assister à ce spectacle lumineux et coloré, perpétuant un rituel folklorique d’une grand beauté.

Salonika Trio (21.04 | 21h15)

Grèce Du rebétiko, à son meilleur ! Trois musiciens vous emportent dans ce « blues des Balkans », musique urbaine des migrants née à Thessalonique. Yannis Alexandris – voice, guitar, Kyriakos Gouventas – violin and Kostas Vomvolos – accordion

Mitsoura (20.04 | 22h)

Hongrie Mitsoura a été dans les années 2000 l’un des meilleurs groupes hongrois de musique ethno-électronique, et particulièrement réputé pour sa recherche d’un son unique d’une rare complexité. Un son samplé par Beyoncé dans Drunk in love et utilisé par le réalisateur Tony Gatlif dans la bande originale de Gadjo dilo. Après 7 ans d’absence, la légendaire Monika-Mitsou-Miczura, l’une des voix les plus respectées de la musique rom, et Mark Moldvai, l’autre figure tutélaire historique du groupe, se sont retrouvés, entourés de musiciens d’exception, comme Andras Jeli, Barna Gabos et Sandor Fodo. Ensemble, ils revisitent la musique rom traditionnelle et authentiquement folk en la mixant à des collages de sons électro-cinématiques du XXIe siècle, sous un flux frénétique et continu d’effets visuels à couper le souffle. Préparez-vous à un concert multimédia à la hauteur de la réputation de Mitsoura !

Wata Wata (20.04 | 19h)

Belgique Wata Wata réunit sept musiciens bruxellois au service d’une musique festive et enivrante. Ils nous parlent de l’humanité la plus universelle en grec, en romani, en yiddish ou en arabe. L’histoire du groupe commence avec la rencontre d’une chanteuse et d’un clarinettiste, dans le petit village d’Agios Lavrentios, à l’Est de la Grèce. Ensemble, ils apprivoisent les accents et les couleurs de la musique traditionnelle locale. De retour à Bruxelles avec cinq musiciens passionnés, ils partagent leurs petits secrets et leurs grands trésors. Ils bénéficient alors des conseils de Tcha Limberger, Dimos Vougioukas, Pantelis Stoikos, Stavros Kouskouridas, Aurel Budisteanu, Marcel Ramba et Nicolas Hauzeur. Ils vous invitent à un voyage à travers les traditions musicales, au cours duquel la plainte et les pleurs finissent souvent en larges éclats de rire, et la détresse se fait promesse puis caresse.

Plovdiv Academy (20.04 | 23h35 & 21.04 | 14h, 18h15 & 23h45)

Bulgarie/Roumanie Fondée dans les années 60, l’académie est l’une des institutions bulgares les plus prestigieuses de musique et de danse folk, dans les Balkans et au-delà. Des centaines de solistes passés par ses bancs mènent une carrière à travers le monde ou font partie de formations internationales, comme certains musiciens travaillant avec Jordi Savall. Leur programme comprend des œuvres modernes ainsi que des pièces et des chants folk de différentes régions de Bulgarie. L’orchestre de l’académie est composé de 16 musiciens jouant sur des instruments traditionnels (kaval, tamboura, gadoulka, gaida…) et le chœur, de 16 jeunes chanteurs.

Bubliczki (20.04 | 21h)

Pologne Fondés en 2007, les Bubliczki sont sept musiciens considérés comme les plus prometteurs de la nouvelle scène folk polonaise. Mêlant culture cachoube aux harmonies klezmer et aux grooves des Balkans, ils ont déjà des centaines de concerts à leur actif. Débordant d’énergie, les Bubliczki incarnent ce turbofolk alliant une présence scénique explosive à la puissante virtuosité d’une fanfare rom !

Brussels Balkan Orchestra (20.04 | 21h15 & 01h30)

Belgique Le Brussels Balkan Orchestra est un collectif de musiciens professionnels et amateurs, né des ateliers de musique des Balkans animés à Bruxelles par Nicolas Hauzeur. Le groupe interprète essentiellement des perles du répertoire populaire glanées lors de plusieurs voyages musicaux en Roumanie, en Bulgarie et en Grèce pour en restituer une version orchestrale pleine de délicatesse et de sensualité. Fidèle à son esprit d’ouverture aux autres cultures, le Brussels Balkan Orchestra prendra part au Vino Zirkus et accueillera des solistes pour partager avec eux l’un de ces précieux moments de fête et de réjouissance musicales qui caractérisent si bien la convivialité de Balkan Trafik!

Orhan Osman (21.04 | 20h30)

Turquie Né en Allemagne en 1976, Orhan Osman est issu d’une famille grecque ayant des racines turques. La diversité culturelle qui l’anime l’a spontanément porté au bouzouki, dont il est devenu l’un des grands maîtres internationaux. Explorant avec son instrument les musiques du monde, et en particulier les mélodies des Balkans et au-delà (bulgares, roumaines, grecques, indiennes, turques…), il multiplie les collaborations avec, notamment, le groupe allemand Shall Sick Brass Band, la fanfare macédonienne Koçani Orchestra ou les jazzmen cubain Horacio Hernandez et américain Dave Weckl. Pour Balkan Trafik!, il joue avec le beatboxer bulgare SkilleR, dont la notoriété internationale n’est plus à faire. Sacré champion de beatbox en Bulgarie en 2007 et champion du monde en 2012, comptant quelque 60 millions de vues sur YouTube et 150.000 followers sur les réseaux sociaux, il s’est notamment produit aux États-Unis, en Europe, en Chine et au Japon. Bouzouki et beatbox, un formidable alliage de tradition et de modernité pour un grand moment d’ethno-jazz à Bruxelles !

The Somos Ensemble (20.04 | 20h45, 23h40 & 21.04 | 19h, 23h15 & 00h30)

Hongrie The Somos Ensemble has been playing the traditional folk music of Csango-Hungarians since 2002 in its current formation. The speciality of the ethnic music of Csango-Hungarians is that this group has lived isolated from Hungarians of the Carpathian Basin, and this isolated environment has left its mark on their traditional music as well. Famous Hungarian composers Béla Bartók and Zoltán Kodály have also studied and collected both traditional instrumental music and folksongs of Csango-Hungarians. Csangos have maintained a rich folklore and folksong repertory, the performance style of their ballads and laments represent the most ancient layer of Hungarian culture. The members of the ensemble approach the music of Csango-Hungarians with a great respect. Their performances aim to reproduce the art of the traditional folk musicians, whom they regard as their masters; the sound of ancient music is played to the liking of the contemporary listener. Their instruments comprise the shepherd’s flute, the kaval flute, tilinko (holeless flute) and the violin as well as the koboz (folk lute), the drum, the gardony (hit cello), and Jew’s harp as accompanying instruments.

TOMÁŠ LIŠKA’S INVISIBLE WORLD QUARTET (21.04 | 21h30)

République Tchèque Le Quatuor Invisible World s’est constitué au fil des rencontres de Tomáš Liška, qui était à la recherche de solistes d’exception capables de subjuguer son public. Formé au Conservatoire J. Ježek de Prague et au prestigieux Jazz-Institut Berlin auprès de Greg Cohen et de John Hollenbeck, il n’a cessé de sillonner les plus grandes salles d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Amérique latine. Efe Turumtay, originaire d’Istanbul, Nikola Zarić, de Serbie, et Kamil Slezák, de Moravie, l’ont rejoint et ont apporté leurs talents et leurs sensibilités à des compositions originales conjuguant des éléments de jazz, de musique de chambre et de musiques traditionnelles de la Méditerranée et des Balkans. Leur approche s’inscrit dans une philosophie plus générale qui considère la musique comme un medium clair et cristallin, irradiant une riche palette de nuances émotionnelles suscitées par des mélodies délicates et des ornementations musicales subtiles. Le Quatuor se produit dans les grandes salles internationales et dans les festivals de jazz et de musiques du monde les plus réputés. Il a reçu l’année dernière l’Audience Award de l’International Music Crossroads d’Ostrava.

Albanian National Ensemble of Folks songs and dances (20.04 | 19h, 00h10 & 21.04 | 21h15)

Albanie Fondé en 1957, l’ensemble compte des solistes, des danseurs, des chanteurs et un petit orchestre. Il met en valeur les trésors musicaux, instrumentaux et chorégraphiques des répertoires folk traditionnel et contemporain d’Albanie. Le National Ensemble of Folk Songs & Dances se distingue par une programmation très vaste reflétant la grande diversité des coutumes, des danses, des costumes et des chants albanais transmis génération après génération. Devenu une référence nationale et internationale et fréquemment primé, il s’est produit dans les plus grandes salles d’Europe, des États-Unis, du Canada et du Moyen-Orient.

Ceylan Taci Quartet (21.04 | 18h30 & 23h15)

Albanie/Belgique Ceylan Taci, auteure-compositrice-interprète, Albanaise d’origine en passant par la Macédoine et puis Istanbul, est née à Bruxelles. Baignée depuis son plus jeune âge dans la culture des Balkans, le chant, les rythmes et la fête n’ont pas de secret pour elle. Sa Mère, ses cousins, ses oncles chantent et jouent d’un instrument, ils se rassemblent pour célébrer les moments de vie en rythme et en chant. En plus de ses propres sources musicales albanaises, turques, son tambourin’térieur, Ceylan s’ouvre aux rythmes africains, au jazz, au gospel, aux chants polyphoniques bulgares, géorgiens, aux chants ethniques, aux chants Yoruba. Son amour des rythmes et du groove imprègne ses compositions. Ses textes en albanais, en anglais et en turque dévoilent un univers très personnel. Sa voix est touchante et généreuse, elle nous invite à découvrir ce qui l’anime profondément, ses émotions, ses moments de vie à elle et son retour aux sources… l’Albanie.

MARIUCA VERDES (20 & 21.04)

Roumanie

The north western Romanian region of Maramures is dominated by a landscape of mountains and rolling valleys and is home to many villages where century-old traditions are still part of daily life. Through her authentic interpretation of traditional ballads and songs, the young performer Mariuca Verdes brings us closer to the spirit of Maramures and its inhabitants. Mariuca is a graduate of the Conservatory of Bucharest and lives in the village of Calinesti where she runs a prominent association ‘Calinestenii Tarii Maramuresului’ whose aim is to preserve and promote the cultural heritage of her village and Maramures.

Svetlana Spajic (20.04 | 21h35 & 21.04 | 20h)

Serbie Svetlana Spajic Group is a powerful re-discovery of forgotten vocal idioms, Dynamic second interval strikes and unexpected harmonies. What brought the the reputation of « traditional avant-garde » is their faithfulness to the old principles of traditional singing through uncompromising risky performances of great emotional and physical impact. An ultimate control and spontaneity in one.

VATRA (20.04 | 19h)

Albanie/Belgique (Diaspora albanaise de Belgique) Vatra signifie « à la maison » en albanais. Cette troupe de danse à l’énergie communicative, réunit des membres de la communauté albanaise de Bruxelles. Ces jeunes artistes vous plongent dans les

VILAFGA (21.04 | 19h & 23h15)

Hongrie/Belgique More info soon

© 2018 - Balkan Trafik - 1001 Valises
Original Design by Bows - 2018 Design by Ciadesign